Articles avec #aumonerie prison de rouen tag

Publié le 10 Juin 2017

Large extrait du poème d’un détenu écrit à l’occasion de la fête des mères.

Tu es une femme formidable,

Une mère irremplaçable,

Une épouse extraordinaire,

Tu as tout pour plaire,

T’es aux côtés de l’homme de ta vie,

Que tu as épousé comme mari,

Vous avez fait tant de sacrifices,

Et ceci sans artifice

(……)

Jai trahi ta confiance,

Et ce malgré une belle enfance,

Tu as su me pardonner,

Et cela n’était pas gagné,

Je ne sais comment te remercier,

D’être toujours à mes côtés.

Maman je te dédié ce poème,

Pour te prouver à quel point je t’aime,

Tu ne cesse de me manquer,

J’aimerais tant te câliner,

Et être tout le temps à tes côtés.

 

 

A toi la plus belle des mamans.

A toi maman la plus belle,

Avec ta voix tu me donnes des ailes,

Tu ne cesses de m’épauler,

Donc à mon tour de t’aider.

 

À toi qui est une princesse,

Tu ne fais pas voir tes faiblesses,

Tu es aux côtés de papa,

Et moi je ne suis pas là.

 

À toi qui m’a donné la vie,

Tu m’aides dans ma survie,

Je peux me reconstruire,

Si tu fait parti de mon avenir.

 

Malgré toutes mes erreurs,

Tu ne me vois pas en horreur,

Mon avenir me fait peur,

Mais tu me accompagnés dans cette terreur.

 

J’aimerais te tenir les mains,

Pour vivre heureux demain,

Dans cet avenir incertain,

Et je ne suis pas très malin,

Mais tu m’aides dans mon chagrin,

Malgré que toi aussi tu as le tien.

 

 

 

 

Publié le 20 Janvier 2017

L'ENSEMBLE VOCAL MAURICE DURUFLE OFFRE UN GRAND CONCERT AU TELEPHONE DU DIMANCHE

AUJOURD'HUI,  Samedi 4 février  

à 20H30,

l’ensemble vocal Duruflé

vous propose un concert en la Basilique de Bonsecours.

L’entrée sera gratuite avec une participation libre au profit de la conférence St Vincent de Paul du Téléphone du Dimanche.

 

Le Téléphone Du Dimanche

     Est une émission de radio existant en France depuis 1983 et à                Rouen depuis 1992.

     Cette émission est produite par une vingtaine de bénévoles sur RCF      Ht Normandie. 

     A Rouen, depuis 1 an, l’association du Téléphone Du Dimanche a          rejoint la société St Vincent de Paul.

Cette émission permet aux détenus d’entendre en cellule, via leur poste de radio, les voix de leurs proches et amis qui appellent sur le standard de RCF.

Actuellement cette émission a lieu en direct tous les dimanches de 12H à 12H45, ainsi que le jour de Noël.

Ce rendez hebdomadaire est très attendu par vous les familles et par les détenus. Et nous serons très heureux, à cette occasion, de vous rencontrer, vous les familles à qui nous parlons tous les dimanche !

En proposant ce lien régulier via les ondes, Nous savons que cette émission contribue, à sa mesure, à adoucir la séparation, humaniser l’incarcération et donc favoriser la réinsertion.

Mais elle permet aussi d’ouvrir à la réalité carcérale nos auditeurs de RCF qui en sont parfois bien loin.

Alors n' hésitez pas à en parler autour de vous partagez, 

Nous avons besoin de vos voix pour être reconnu et vivre. 

 

Un magnifique concert, un lieu superbe

un geste pour une action importante

Nous vous attendons nombreux

ce samedi 4 février à 20H30

Basilique de Bonsecours !

 

 

Publié le 28 Octobre 2015

DAVID L'autre veillée de PPES

MOINS PUNIR PAR LA PRISON

POUR MIEUX RECONSTRUIRE

 

Dans le cadre des Journées Nationales Prison

 

 

 

Mardi 24 novembre 2015

Centre Diocésain

41 route de Neufchâtel à Rouen

 

 

19h15 : Spectacle théâtral David

Créé à partir de textes écrits par des détenus

mis en scène par des membres du Groupe PPES, issu de la paroisse St Sever - St Clément et d'associations proches de la Maison d'arrêt de Rouen comme Le téléphone du dimanche

 

20h30 : Conférence du Père Jean-Philippe Chauveau

 

Auteur du livre « Que celui qui n’a jamais péché ... »

 

 

Participation libre

Renseignements : 06 88 98 30 27 

DAVID L'autre veillée de PPES DAVID L'autre veillée de PPES DAVID L'autre veillée de PPES

Publié le 2 Décembre 2014

Veillée Plume en Scène par le groupe de "Prière et Poésie En Seine" à Sotteville les Rouen

La 1ère quinzaine de novembre 2014 a permis de s’interroger sur les enjeux et les réalités de l’enfermement, réflexion amorcée le 7 du mois par une soirée d’échanges sur le thème : « La prison, entre réalités et tabous ».

Le samedi 15 suivant, en l’église St Vincent de Paul, la troupe « « Prière et Poésie en Seine » a proposé sa veillée Plume en Scène. Cette soirée, un peu différente de celle proposée sur la paroisse en 2007, débuta en évoquant d’abord les victimes, puis a permis de partager plus intensément les réalités, le cheminement mais aussi les espoirs et la foi de ceux qui vivent l’enfermement et ont souhaité l’exprimer. Textes de détenus lus, mis en scène ou en musique, mais aussi chants repris par l’assemblée, ces différents tableaux ont rythmés ce moment privilégié de communion avec nos frères incarcérés. Serions-nous prêt à leur accorder le pardon ?

Soulignons le fait que des jeunes de l’aumônerie avaient répondu présent à ces deux propositions permettant un brassage des générations…A l’issu de la veillée, les échanges furent riches autour du pot de l’amitié, certains n’ont pu échapper au micro de RCF captant leurs réactions à chaud, elles seront diffusées ultérieurement au cours d'une émission du téléphone du Dimanche, nous vous le signalerons !

_____

Publié le 4 Mai 2014

Et oui la prochaine veillée approche,

c'est le moment pour vous de nous retrouver et de nous rencontrer.

Non seulement une grande partie de l'équipe du Téléphone du Dimanche mais aussi l'Aumônerie, le 2ème cercle,et des personnes sensibles à ce que vivent les détenus et leur familles, seront des voix et des témoins de vie.

Prier ou méditer c'est selon le choix de chacun, mais une superbe occasion de découvrir des témoignages sincères.

 

SAMEDI 17 MAI 20 h 30

en l'église Saint Antoine de Padou

au Petit quevilly 

 

Voici une partie du témoignage d'une personne qui à vécu la veillée:

l’obscurité tombe dans le chaleureux demi cercle de l’église, le silence s’installe.

Après le bref accueil de Jean-Louis,et une pensée pour les victimes, un groupe de femmes rejoint la scène, visuellement et en paroles elles expriment la souffrance des détenues, leur perte d’identité, de reconnaissance :

"qui devient on derrière les barreaux ?" C’est sûr, la foi peut les aider à se relever !

La veillée se poursuit, nous plongeant dans l’univers brut et clos de la détention à travers leurs textes et prières, lus mais aussi chantés, mis en scène ou en image. Régulièrement un chant animé par la troupe et dont le texte est projeté sur un écran, permet à tous d’être acteur de ce partage d’espérance et de foi.

La séparation, le sentiment d’inutilité et l’incertitude du lendemain, toutes ces souffrances sont exprimées sans détours, mais aussi la solidarité des proches, le soutien des aumôniers et des bénévoles dont ceux du téléphone du dimanche.

« Pardonner c’est reconnaitre l’homme debout, sans pardon il n’y a pas de vie possible… »

La phrase est lâchée…le pardon, condition incontournable pour pouvoir tourner la page et faire briller de nouveau la lumière dans leurs vies, dans nos vies.

Oui, les prisons ne sont pas toujours faites de murs et de barreaux, nous avons toutes les nôtres, de solitudes, d’incompréhensions et d’intolérances… ces barreaux passent aussi par le pardon pour s’écarter et ranimer la lumière qui dort au fond de chacun, et permettre un meilleur lendemain…

 

La lumière, c’est justement elle qui clôture cette veillée, petite flamme transmises en chantant à toutes les personnes présentes, frêle clarté au creux de nos mains mais forte d’une réelle espérance de fraternité et de réconciliation entre tous les hommes !

 

VENEZ NOMBREUX

VENEZ NOMBREUX

pour vous y rendre

pour vous y rendre