Articles avec #rcf rouen haute normandie rcf normandie tag

Publié le 14 Juillet 2017

DES NOUVELLES DU TELEPHONE DU DIMANCHE DE ROUEN EN JUILLET & AOÛT

Bonjour, 

nous avons tardé pour vous donner des nouvelles par rapport à l'organisation de la diffusion de votre émission durant les 2 mois d'été. 

En effet des soucis techniques ont amené la décisions de fermé le studio de Rouen jusqu'en septembre.

Notre nouvelle Directrice, Pauline NOACK, s'est démenée pour que les techniciens de Lyon arrivent à nous donner la main le dimanche midi afin de pouvoir diffuser à partir des studios de Rouen.

Aussi, à l'heure actuelle,

nous pouvons vous affirmer que l'émission de

ce dimanche 16 juillet 2017 aura lieu de 12h15 à 13h00

INFO DERNIERE MINUTE L' Emission débutera à 12h00 

pour nous aligner sur les horaires de l'émission nationale.  

Il faudra appeler la numéro Habituel 02 35 07 27 47.

Contrairement à ce que nous avions annoncé la semaine dernière, nous diffuserons certainement tout l'été à partir de Rouen. Les horaires reste à être précisés. 

Nous vous tiendrons informés...... 

Merci pour votre compréhention. 

Publié le 20 Janvier 2017

L'ENSEMBLE VOCAL MAURICE DURUFLE OFFRE UN GRAND CONCERT AU TELEPHONE DU DIMANCHE

AUJOURD'HUI,  Samedi 4 février  

à 20H30,

l’ensemble vocal Duruflé

vous propose un concert en la Basilique de Bonsecours.

L’entrée sera gratuite avec une participation libre au profit de la conférence St Vincent de Paul du Téléphone du Dimanche.

 

Le Téléphone Du Dimanche

     Est une émission de radio existant en France depuis 1983 et à                Rouen depuis 1992.

     Cette émission est produite par une vingtaine de bénévoles sur RCF      Ht Normandie. 

     A Rouen, depuis 1 an, l’association du Téléphone Du Dimanche a          rejoint la société St Vincent de Paul.

Cette émission permet aux détenus d’entendre en cellule, via leur poste de radio, les voix de leurs proches et amis qui appellent sur le standard de RCF.

Actuellement cette émission a lieu en direct tous les dimanches de 12H à 12H45, ainsi que le jour de Noël.

Ce rendez hebdomadaire est très attendu par vous les familles et par les détenus. Et nous serons très heureux, à cette occasion, de vous rencontrer, vous les familles à qui nous parlons tous les dimanche !

En proposant ce lien régulier via les ondes, Nous savons que cette émission contribue, à sa mesure, à adoucir la séparation, humaniser l’incarcération et donc favoriser la réinsertion.

Mais elle permet aussi d’ouvrir à la réalité carcérale nos auditeurs de RCF qui en sont parfois bien loin.

Alors n' hésitez pas à en parler autour de vous partagez, 

Nous avons besoin de vos voix pour être reconnu et vivre. 

 

Un magnifique concert, un lieu superbe

un geste pour une action importante

Nous vous attendons nombreux

ce samedi 4 février à 20H30

Basilique de Bonsecours !

 

 

Publié le 31 Août 2016

LA GRILLE DE RENTREE DE RCF HAUTE NORMANDIE

Bonjour à tous et toutes,

Et oui c'est la rentrée avec ses événements habituels à cette époque, comme les nouvelles grilles de programmes télé où radio.

Si vous faites parti des auditeurs qui font un don à notre radio RCF Haute Normandie ou même d’ailleurs, vous avez reçu une grille de programme 2016-17.

Faites très attention, Si vous appelez une personne qui se trouve dans une des trois prisons que nous couvrons, ROUEN, LE HAVRE, et VAL DE REUIL.

Sur ce papier, les références qui se rapportent à notre émission sont celles de RCF National qui n'est pas diffusé chez nous, puisque à cette même heure jusqu'à preuve du contraire c'est nous qui diffusons en local à partir de Rouen. Petit jargon radiophonique pas facile à suivre, je l'avoue.

En clair continué comme vous avez l'habitude à appeler à 12h00. Et surtout appelez bien le 02 35 07 27 47 station de Rouen.

Faites circuler l'information que les personnes détenues soient à l'écoute à partir de 12h00.

Pour le Moment Nous n'avons pas le feu vert pour une hebdomadaire de 45 mn.....

Publié le 13 Mars 2016

Bonjour à tous et toutes,

Une situation difficile qui se vit depuis quelques mois au studio s'ouvre à vous auditeurs, par le biais d'un journaliste de Paris Normandie.

Comme vous le lirez dans l'article qui suit un bon nombre de producteurs d'émission "bénévoles" par solidarité des journalistes licenciés ont décidés de suspendre leurs enregistrements.

Pour ce qui concerne "Le Téléphone Du Dimanche", émission en direct, nous sommes évidement solidaire de nos amis Bénévoles et ex et personnels restant du studio.

Toutes fois, il a été décidé par la majorité des Bénévoles révoltés de la radio que l'émission du Téléphone Du Dimanche" devait être maintenue tant qu'il est possible de la poursuivre....

Nous n'avons pas abordé le sujet à l'antenne ce matin pour éviter de mettre votre émission en péril. Tous les bénévoles de RCF Normandie ont bien consience à quel point ce rendez vous est vital pour certains d'entre vous. C'est parfois le seule lien qui subsiste entre les familles, les amis et la personne Détenue..... 

 

DONC, nous prévoyons d'être là,

Dimanche prochain comme d'habitude

entre 12H00 ET 12H30.

 

L'article de presse de ce dimanche

«La joie se partage ». Le slogan, comme le nouveau logo, avaient de l’allure. En janvier 2015, le réseau de 63 radios locales de RCF (*), Radios Chrétiennes en France, fêtait dans l’optimisme son 33e anniversaire. Plus d’un an plus tard, en Normandie, c’est plutôt la soupe à la grimace qui se partage. La station, qui diffuse à partir de Rouen, Dieppe, Le Havre, Neufchâtel et Yvetot, vit une crise profonde. Le directeur-rédacteur en chef, Bruno Morice, et l’animateur de l’antenne, Sébastien Aliome, ont définitivement quitté le studio de la radio rouennaise de la route de Neuchâtel qu’ils occupaient tous les deux depuis une vingtaine d’années. Licenciés. Dans les locaux de la « première radio associative de Normandie », seul reste un technicien chargé de l’enregistrement et de la diffusion des émissions livrées par le national.

« Ce ne sont pas des décisions faciles à prendre et des situations faciles à vivre. Mais face à l’ampleur du déficit structurel, il nous était impossible de continuer comme cela. Ou on fermait la radio ou on trouvait des solutions alternatives », explique le président de l’association en charge de la radio, Paul Rousseau. D’un montant de 30 000 € en 2014, ce déficit a atteint 50 000 € fin 2015, pour un budget de 220 000 €. La baisse de la participation du diocèse aux frais, décidée par l’ancien évêque Mgr Descubes, a fragilisé un peu plus une structure qui repose en grande partie sur les dons de ses auditeurs (- 4 % en 2015) et sur l’engagement de bénévoles. Fin janvier dernier, en présence du nouvel évêque de Rouen, Mgr Lebrun, l’assemblée générale de RCF Haute-Normandie entérine un « plan de réorganisation totale ». Licenciement des deux salariés, « restructuration complète » de la grille, désormais vide d’informations locales, et reposant principalement sur « la coopération avec le réseau et l’appel plus important aux bénévoles pour les émissions ». Sans plus de précisions sur ceux qui le réaliseront, Paul Rousseau promet le retour d’un journal régional en septembre. Et prévoit le rétablissement des finances dont l’atterrissage aurait lieu en février 2018.

Cette « réorganisation » était-elle incontournable ? Les voix de RCF se font impénétrables. Chez les salariés licenciés, la prudence est de mise et chez les bénévoles, on avance masqué. Personne ne conteste la réalité de l’impasse financière actuelle mais on relève l’échec de la stratégie de développement de partenariats, et surtout le climat ambiant depuis octobre 2014 et l’arrivée à la présidence de l’association de Paul Rousseau.

Le semi-retraité en ressources humaines, responsable national des Pionniers aux Scouts de France au début des années 80, a, semble-t-il, heurté bien des bonnes volontés par sa difficulté à dialoguer. Une large partie des bénévoles qui participent à l’animation de l’antenne se sont d’ailleurs réunis hier pour réagir ensemble à cette crise. Ils ont décidé de suspendre la production d’émissions pour RCF.

Au-delà des décisions douloureuses à prendre, certains ont été choqués par la méthode employée. Avec la bénédiction du diocèse. Qui n’a pas eu un mot de compassion ou de remerciement à l’égard des deux licenciés. Partager quoi, déjà ?

THIERRY DELACOURT

(*) Le réseau affiche une audience de 500 000 auditeurs par jour. RCF diffuse 20 heures d’émissions nationales et 4 h de locales.

Article de Presse " La Radio RCF Normandie en pleine crise"